Catégories
presse

« Du pied gauche »

« Ce matin, je me suis levé du pied gauche… »

Profits à court terme, crimes environnementaux, dictature de la finance, impérialismes, injustices, discriminations, résignations, il y a dans notre société capitaliste d’innombrables raisons … de se lever du pied gauche!

Du pied gauche est une émission de débat, engagée et humaniste, qui fait entendre des voix alternatives.

Les invité.e.s s’indignent, s’insurgent, dénoncent et surtout proposent…des solutions qui frappent, on l’espère, juste et… du pied gauche!

***

Avec Laure et Corentin, de technopolice BXL ; Jessica, chercheuse sur la surveillance en Chine et à Honk-Kong ; et Chloé, de EDRi.

Catégories
presse

« À l’ère libre! »

« À L’ÈRE LIBRE! » c’est une émission de webradio proposée tous les deux mois par l’équipe de la mission numérique des CEMÉA, pour réfléchir et échanger sur tout ce qui peut nous mettre sur la voie d’un usage critique et éthique du numérique.

Nous avons abordé avec eux les technologies de surveillance dans l’espace public, la nécessité de pouvoir être informé-e-s, s’informer et se former un regard critique sur ces technologies, de comprendre les enjeux collectifs, qui sont accessibles à toutes et tous, en dehors de toute expertise technique. Nous avons parlé du « Je n’ai rien à cacher », du concept à ne plus nommer de « smart city », de « safe city », mais aussi d’alternatives et de pistes concrètes pour brouiller et rendre obsolète cette hypersurveillance.

Catégories
presse

« Tranche d’anar »

Ce mercredi 4 février 2021, nous étions invité·e·s dans l’émission « tranche d’anar » sur Radio Air Libre. Le podcast de l’émission est disponible ci-dessous.

Il y est question du collectif et de sa raison d’être ; du contexte socio-économique qui génère la technopolice ; du coronavirus et de son exploitation politique ; de la mutualisation de la vidéoprotection de la centralisation de vidéosurveillance ; du déploiement de la téléphonie en général et de la 5G en particulier ; de leur exploitation à des fins de surveillance ; de l’État Centaure (eh oui !) ; et enfin, nous tentons d’apporter une réponse non-léniniste à la fameuse question : Que faire ?